Accueil du site > Tous les profs depuis 2005 > Bernard PROUST

Bernard PROUST

mardi 20 juillet 2010, par Hélène

Bernard Proust fait partie de l’équipe des bénévoles depuis la création de l’UPA.

Agrégé de l’Université, je suis professeur de philosophie honoraire. J’ai fait mes études (Lettres classiques et Philosophie) à Paris dans les années 60 (Lycée Louis le Grand, Lycée Carnot, Sorbonne). DES de philosophie (1966). Maîtrise de musicologie (1968).

J’ai vécu mai 68 au Quartier latin. Interlude éthique. Moments heureux et décisifs.

J’ai débuté en Seine Saint Denis en 1969. La même année, départ en Afrique noire, à Bujumbura, au Burundi, comme Volontaire du Service National Actif. Je passe les six années suivantes à Tunis (Lycée Carnot) avant mon retour en France en 1977 (Lycée de l’Arc à Orange, Centre International de Valbonne-Sophia-Antipolis, Lycée René Char, Lycée Mistral, Université d’Avignon).

Longtemps comédien amateur, j’ai suivi dans les année 80 une formation d’acteur et de metteur en scène. J’ai eu depuis la responsabilité d’Ateliers de pratique artistique théâtre / expression dramatique et d’une Option théâtre, au Lycée René Char.

Auteur dramatique (SACD depuis 1989), j’ai écrit une dizaine de pièces, la plupart jouées. Habeas corpus est paru aux Éditions L’Harmattan. Mes autres pièces sont publiées et téléchargeables gratuitement sur le site le proscenium.com.

Au Centre International de Valbonne j’étais aussi Chef de bord sur le voilier école du Club Omnisport et Moniteur de ski bénévole. Je continue de pratiquer la voile comme "équipier éclairé" sur des bateaux de compétition.

Avant tout j’ai choisi d’être professeur de Lycée - "soyez toujours un bon professeur de Lycée", m’avait dit Vladimir Jankélévitch, c’est-à-dire... "un bon instituteur", ajoutait Georges Canguilhem -.

J’ai choisi d’enseigner et d’éduquer plutôt que de faire oeuvre ou de faire carrière.

J’ai beaucoup parlé, donné des conférences, animé des cafés philo, des stages, et peu publié - une traduction des Fragments d’Héraclite (ACTA, L’Isle sur la Sorgue, 2003), qui est certainement mon meilleur travail (un travail de trente ans !).

Aujourd’hui encore j’anime avec Jean-François Matignon (Compagnie Fraction) le Ciné-philo des cinémas Utopia ainsi que des Ateliers philo dans les Écoles maternelles et dans les Écoles primaires.

Tout cela, je l’ai fait et je le fais par plaisir. Et le plaisir, c’est aussi la raison pour laquelle je continue de donner des cours à l’Université Populaire d’Avignon, comme je participe depuis des années à Échecs au crépuscule (MPT Champfleury) et aux activités de nombreuses associations (ACTA, Cercle Condorcet, GRETE, ANRAT, Ligue de l’Enseignement, OCCE).

C’est avec plaisir encore que je me suis investi depuis longtemps dans l’Éducation Populaire. Populaire pour moi ne signifie pas facile, ou démagogique. Populaire signifie pour tous et pour chacun, sans abandon aucun de la rigueur nécessaire.

Dans l’avenir, outre les pièces et les textes que j’écrirai, je souhaite développer ma recherche à l’articulation des arts, des sciences et de la philosophie, sans en abandonner la dimension éthique et politique.