Accueil du site > Cours > Présentations et résumés > Présentation du cours de David Hiez (avril 2010)

Présentation du cours de David Hiez (avril 2010)

samedi 24 avril 2010, par Hélène

La modernité en droit

Pour le juriste, la modernité se comprend par référence à une période historique, celle qui s’ouvre avec la Renaissance. Comme en philosophie, celle-ci se caractérise par la mise au premier plan de l’homme et se décline à travers le rationalisme et le volontarisme. La traduction juridique en est la mise au premier plan de la loi (par opposition au juge ou à la coutume) et par une méthode déductive qui prétend tirer la solution d’un cas concret en partant de la règle générale (par opposition à une méthode argumentative). Symbolisée par les mouvements de codification des 19ème et 20ème siècles, cette évolution est aujourd’hui mise en cause : les lieux d’édiction de normes se sont multipliés (tant géographiquement qu’institutionnellement), les processus d’élaboration de ces normes se sont complexifiés, les méthodes de leur application s’en sont trouvées bouleversées. Les changements sont si profonds qu’ils apparaissent en rupture avec le paradigme de la modernité et ont conduit certains théoriciens du droit à en appeler au concept de post-modernité.

Téléchargez le document qui sera étudié en 2ème partie de soirée à partir de 20h

PDF - 146.4 ko
Doc-HIEZ-Sadomasochisme.pdf