Accueil du site > Cours > Présentations et résumés > présentation des cours des 4,11 et 18 décembre 2007

présentation des cours des 4,11 et 18 décembre 2007

mardi 25 septembre 2007, par Hélène

La philosophie comme pensée critique ou les enjeux de l’esprit critique...

« Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des lumières » écrivait Kant en 1784 dans la Réponse à la question : qu’est-ce que « les Lumières » ? Kant exhorte les hommes de son temps à penser par eux-mêmes c’est à dire à exercer leur esprit critique au lieu de se fier sans un examen rationnel préalable à la pensée faisant autorité. Kant ne semble ici que réaffirmer une exigence qui caractérise la philosophie au point de se confondre avec elle, et ce, depuis l’origine, puisqu’au VI e – V e siècle av J-C, en Grèce, la philosophie se constitue dans et par ce que l’on peut appeler – selon la formule consacrée – « le passage du mythe à la raison ». Je vous propose dans les deux premières séances d’analyser ce « passage » afin de dégager la nouveauté, la finalité et la portée de la pensée critique. Dans la dernière séance j’interrogerai la signification de l’exhortation kantienne. Pourquoi Kant a-t-il fait de l’esprit critique la devise de la philosophie des Lumières ? Pourquoi réaffirmer sa valeur ? De nouveaux enjeux seraient-ils apparus ? Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Muriel Damon